Témoignage d'Eike

En bonne voie !

Depuis que je connais l’O.C.G., le Saint-Esprit a commencé à faire le ménage dans mes conceptions erronées quant à la compréhension et l’interprétation des Saintes Écritures et surtout au niveau de divers aspects de mon caractère pécheur. Je dis au passage que je me considérais malgré tout comme un fervent serviteur de Dieu même si je voyais l’énorme fossé qui existait entre ma vie « chrétienne » et le standard biblique. Grâce aux enseignements d’Ivo Sasek et de mon engagement dans l’O.C.G. cet écart est en train de diminuer.

Avant, je faisais beaucoup souffrir mon épouse pour de multiples raisons. Par exemple, je haussais très vite le ton pour me faire entendre au lieu de laisser Christ s’exprimer à travers moi (ça peut encore arriver). De nature, je suis facilement contrarié quand quelque chose ne va pas comme je veux. Je remarque cependant une nette amélioration quant à cette sorte d’irascibilité. Il faudrait entendre mon épouse à ce sujet ; peut-être acceptera-t-elle de rajouter deux-trois mots ?

J’étais exigeant envers les autres et indulgent envers moi-même, refusant de reconnaître mon « orgueil masculin » (comme dit mon épouse !), ainsi que ma lâcheté d’avouer mes travers. C’est humiliant de reconnaître que ma femme a souvent raison. En fait, j’étais un tricheur et dissimulateur avéré jusqu’à ce que l’Esprit de Dieu mette le doigt dessus lors de mon évaluation spirituelle à Walzenhausen, où a véritablement commencé mon rétablissement. Le démarrage n’était pas rapide à cause de mon individualisme invétéré et mon penchant à me ménager, et aussi à cause d’un manque de discipline criant. Mais gloire à Dieu, je sais que le Seigneur Jésus-Christ est en bonne voie avec moi et moi avec Lui grâce au ministère qu’Il a établi et qui se donne corps, âme et Esprit, sans compter, pour amener chaque cellule de l’organisme de Christ à pleine maturité selon ce qui est écrit en Ephésiens 4 verset 13*.

Eike

Commentaire de mon épouse Arlette :

« C’est vrai, il a l’air en bonne voie ! »

*« En vue du perfectionnement des saints, pour l’œuvre du service, pour l’édification du corps de Christ ; jusqu’à ce que nous parvenions tous à l’unité de la foi de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature de la plénitude du Christ. »



Contacter Eike


Lire 'autres témoignages